« J’ai toujours pensé que l’arme la plus puissante au monde était la bombe et c’est pourquoi je l’ai donné à mon peuple, mais je suis arrivé à la conclusion que l’arme la plus puissante au monde n’est pas la bombe mais la vérité. »

Andreï Sakharov

Le centenaire Sakharov

Il y a 100 ans, le 21 mai 1921 naissait à Moscou Andreï Sakharov. Scientifique de premier plan, il est devenu un acteur de la paix, un avocat acharné des droits humains, un dissident et pour finir la voix démocratique de la perestroïka.

Ce physicien atomiste, prix Nobel de la paix en 1975, est un homme-symbole qui donna son nom au « Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit » remis chaque année depuis 1988 par le Parlement européen pour soutenir l’action des personnes ou des organisations engagées dans la défense des droits humains.

Mémorial France a souhaité mieux faire connaître cet homme, son destin et son aura, en proposant l’exposition Sakharov : les droits humains au cœur de l’Europe, grâce à la Ville de Paris et avec l’aide Parlement européen, à l’occasion de la Fête de l’Europe. Cette année 2021, dans de très nombreuses villes russes et européennes, les historiens, chercheurs et activistes saisissent cette date pour porter les messages de cette figure majeure du XXe siècle qui incarne avec force l’engagement contre les dangers de la prolifération nucléaire et la défense des libertés.

Andreï Sakharov fut, par ailleurs, le premier président de Memorial International, à la création duquel il consacré les derniers mois de sa vie.

Autres publications du site liées au centenaire d'Andreï Sakharov

L’histoire de la vie de l’académicien Sakharov, c’est l’histoire de l’Union Soviétique de l’après-guerre, du mouvement des ...