Prisonniers politiques en Russie : la liste s’allonge semaine après semaine…

Prisonniers politiques en Russie : la liste s’allonge semaine après semaine…

Si l’arrestation d’A. Navalny dès son retour sur le sol russe le 17 janvier a provoqué des réactions très nombreuses en Russie et dans le monde, déclenchant une nouvelle vague de répression et « d’arrestations préventives » avant une action prévue le samedi 23 janvier, la désormais très longue liste des prisonniers politiques et prisonniers d’opinion en Russie, tenue par le Centre des droits humains de Memorial ne cesse de se rallonger. Ils sont aujourd’hui 351, sans compter plusieurs centaines (404 selon mémorial) de personnes poursuivies pour des motifs d’opinion sans être incarcérées.

Parmi les plus récemment condamnés un jeune mathématicien de l’Université Lomonossov de Moscou, Azat Mitfakhov, à qui le tribunal a infligé une peine de 6 ans de prison ferme pour avoir (ce qu’il a toujours nié) cassé la vitre d’une permanence du parti Russie Unie. Il est soutenu par de nombreuses personnalités en Russie et par la communauté des mathématiciens à travers le monde, qui menace de boycotter le prochain Congrès mondial de mathématiques qui doit se tenir en Russie. En France, la SMF a publié ce communiqué : https://smf.emath.fr/actualites-smf/180121-lettre-suite-annonce-verdict-azat-miftakhov

Voir notre page pour des informations complètes sur la démarche et les recherches de Mémorial autour de ces prisonniers politiques depuis le milieu des années 2000 en Russie.